Sigales réalise vos cartes de terroirs!
Logo Sigales
» Retour à la page d'accueil

Nos références

Les sols de Mercurey


L'appellation Mercurey avoisine les 700 hectares de vignes au coeur de la Côte Chalonnaise en Bourgogne.
Les pinots et chardonnays occuppent les pentes entre 220 mètres aux abords du lit du Giroux et près de 400 mètres d'altitude au Châtelet sur Saint-Martin-sous-Montaigu.

La Côte Chalonnaise est à la charnière entre le Nord et le Sud Bourgogne. L'organisation géologique distingue Mercurey des vignobles de Côte d'Or et du Mâconnais. Au Sud de Chagny et de la Dheune, les couches calcaires s'inclinent, les pentes en vignes dominées de vastes plateaux laissent la place à des collines, multipliant les orientations du vignoble.
Carte de l'appellation Mercurey
Coteau viticole à Mercurey


A la différence des reliefs prononcés du Mâconnais, en chaînons basculés longs et étroits, séparés par des failles importantes, les strates géologiques ont ici été découpées par de multiples failles de moindre ampleur, façonnant les paysages de Mercurey.

Les roches qui portent les sols de Mercurey appartiennent intégralement au domaine sédimentaire calcaire daté du Jurassique. Les terrains plus anciens triasiques et même les gneiss du socle (Morvan) affleurent pourtant à proximité, en lisière Sud-Ouest de Saint-Martin-sous-Montaigu.

Les 50 millions d'années de sédimentation marine (entre -200 et -150 Ma) se résument sur Mercurey en une colonne de roches (alternances de marnes et calcaires) dépassant les 400 mètres d'épaisseur. Autant dire que sans les décalages des failles et l'intense travail de déblaiement de l'érosion, les couches les plus anciennes n'étaient pas près de côtoyer les plus récentes.
En général, les calcaires forment des escarpements plus ou moins marqués tandis que les marnes moins résistantes à l'érosion dessinent creux et concavités.

Sur la bordure Est de l'appellation, ce sont par contre des épandages argileux plus ou moins profonds qui raccordent les derniers coteaux viticoles avec la Bresse géologique.
Une croix au milieu du vignoble
L'Union des Producteurs de Mercurey a souhaité caractériser les terroirs de son appellation. Cette étude, qui concerne essentiellement l'histoire naturelle de la composante "sol" du terroir, a été menée tout au long de l'année 2007.


Trois zones plus ou moins équitables en surface ont été découpées afin d'organiser efficacement le creusement des fosses et les réunions avec les vignerons.


Au total, pas moins de 49 profils de sols ont été ouverts en juillet 2007, accompagnés de 570 observations de terrain.




Au sein de l'appellation Mercurey, les sols issus de calcaires durs forment près de 40% des surfaces. On pourrait croire que tous se retrouvent en bordure de forêt ou sur les plateaux récemment déboisés. Leur répartition est poutant plus subtile avec des dalles rocheuses à faible profondeur, en milieu, voire en bas de pente.
Fosse pédologique dans les vignes

Parmi ces terrains, près d'un quart prend place sur des calcaires à chailles. La charge caillouteuse résiduelle laissée par ces niveaux est logiquement plus importante que pour des calcaires purs et massifs.


Les éboulis et autres dépôts de superficiels de pente occupent environ 10% des surfaces. Les graviers et cailloux arrachés par l'érosion aux barres rocheuses, viennent s'épandre dans certains versants. Ce sont la plupart du temps, les coteaux les plus pentus qui présentent ce type de sol. En général, les cailloutis viennent masquer les soubassements marneux des collines.

Les sols de marnes justement, concernent tout de même 25% des surfaces du Mercurey. Ils s'observent là où aucun cailloutis n'a pu les recouvrir ou bien là où ces derniers ont été érodés. Dans ce cas, les racines pénètrent la marne brute. 3 familles de marnes ont été recensées: des marnes sableuses, des marnes argileuses peu calcaires du Lias et des marnes très calcaires du Jurassique moyen qui sont d'ailleurs les plus répandus ici.

Le dernier quart de l'appellation présente des sols souvent profonds issus d'argiles résiduelles ou de colluvions. Ces terrains sont essentiellement situés dans les bas de pente et les dépressions.

Escarpement à Saint Martin sous Montaigu


Paysage viticole à Mercurey


Sigales - Etudes de Sols et de Terroirs
Sigales - 38410 St Martin d'Uriage